iStock-172200617.jpg

La Bégum Jahanara

Du Panjab au Rajasthan, nos femmes entretiennent depuis des millénaires la surface de leur corps jusqu’au plus profond de leur âme.

Par nos rituels nous honorons  et apaisons nos dieux.

Les racines de « l’anatamûla »purifient  l’eau et la parfument.

Le « Rittâ » (arbre a savon) mélangé à l’haritaki nettoie en douceur nos mains nos pieds et notre corps.

En saison froide  le « jaudi » (huile de civette) que nous important du Tibet réchauffe.

En saison chaude et humide nous utilisons beaucoup la pate de santal mêlée à de la coquille d’huitre réduite en poudre et de l’argile.

La cendre d’Arec associé à de la cannelle nettoie nos dents et fortifient nos gencives.

Pour nos cheveux nous utilisons le Bhingarâj qui les protège du temps et garde plus longtemps leur couleur brillante.

La trace rouge que laisse le henné sur les paumes des jeunes mariées est une preuve d’amour. Il symbolise également la fécondité,

Enfin chaque époux appose le « Sindûr » sur le front de leur femme, honorant ainsi l’energie divine des Dieux.

LE RITUEL D’ANGELIQUE :

 

Rituel de purification détoxifiant aux cinq épices.

Enveloppement d’une crème précieuse d’ambre et de jasmin

Soin beauté des pieds au beurre de basilic sacré

Massage ayurvédique aux  huiles équilibrantes de menthe et de bergamote.

Application douce de pochons tièdes d’avoine associé au gingembre, à la citronnelle et la noix de muscade.

Douce friction du cuir  chevelu d’une huile aromatique coco et ylang ylang.

Brume d’eau de santal et de jasmin.

 

Durée 120 minutes

198 euros